fbpx

COMMENT FONCTIONNE UN RACHAT DE CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE ?

Comme son nom l’indique, le rachat de crédits hypothécaire inclut une hypothèque sur un bien immobilier, et s’adresse seulement aux personnes en cours d’acquisition d’un bien ou aux propriétaires. Il va ainsi permettre de solder tous les différents prêts en cours  et les dettes, en garantissant le nouveau crédit. De plus, une trésorerie supplémentaire pourra être incluse dans le montant emprunté dans le cadre de cette opération, afin de constituer une réserve de sécurité ou financer de nouveaux projets.

 


Rachat de crédits hypothécaire : le principe

Le rachat de crédits hypothécaire, à l’inverse du rachat de crédits classique, exige une prise de garantie par l’organisme prêteur se traduisant par une mise en hypothèque d’un bien immobilier. L’organisme de crédit ou la banque qui accorde le nouvel emprunt va se charger de solder tous les capitaux restants dus des prêts en cours, qu’il s’agisse de crédits à la consommation ou de prêts immobiliers. Par ailleurs, des dettes personnelles ou fiscales pourront aussi être remboursées en étant incluses dans le montage financier. Généralement, lorsque les sommes empruntées sont plus importantes, les durées d’amortissement vont varier de 5 à 35 ans au maximum. La nature de prise de garantie étant de nature hypothécaire, l’organisme prêteur pourra accorder un financement plus important. L’établissement financier dispose ainsi d’une garantie sécurisée en cas d’impayés, et ce, même si le risque est plus élevé. Le taux du rachat de crédits sur la nouvelle créance mensuelle sera également meilleur. Toutefois, en cas de défaut de paiement, l’organisme prêteur pourra saisir le bien et le vendre aux enchères, afin de de récupérer le capital restant dû et les intérêts.

 

 

Le mode de fonctionnement d’un rachat de crédits hypothécaire

Une hypothèque est une garantie qu’un emprunteur donne à un établissement financier, afin que ce dernier ait le droit de disposer du bien immobilier, en cas de nécessité de garantir  le paiement du capital emprunté. L’opération, en plus de permettre d’obtenir de bonnes conditions d’emprunt et de rassurer l’organisme prêteur, va rendre possible la fusion de tous les types de crédits ou dettes et inclure une somme d’argent supplémentaire qui pourra servir au financement d’un projet. En contrepartie, le montant total emprunté pourra être plus élevé que pour un rachat de crédits classique. Dans le cas où le premier prêt immobilier souscrit inclus déjà une mise en hypothèque, celle-ci ne pourra être reconduite que si la renégociation ou le rachat se fait auprès du même établissement prêteur. Dans le cas contraire, il faudra faire une nouvelle demande, car une opération de rachat de crédits exige le remboursement anticipé du prêt immobilier en cours, provoquant systématiquement la clôture de l’hypothèque qui y est rattachée.

 

Les avantages d’un rachat de crédits hypothécaire

Généralement, les taux d’intérêt pratiqués pour le rachat de crédits hypothécaire  sont établis selon plusieurs critères :

  • Le montant total emprunté
  • Le profil de l’emprunteur (âge, revenus, situation personnelle et professionnelle)
  • Les conditions d’emprunt (durée de remboursement, montant de la mensualité, coût de l’assurance, etc.)
  • La conjoncture au moment de la souscription du prêt immobilier
  • Les critères internes de politique commerciale de l’établissement financier

 

Un autre des avantages important du rachat de crédits hypothécaire est que les dossiers peu solides peuvent avoir accès à cette opération, à condition que le taux d’endettement, la situation et le reste à vivre le permettent. En effet, cette garantie hypothécaire est rassurante pour l’organisme prêteur car elle lui permet de pouvoir récupérer son argent en cas de défaut de paiement.


Toute opération de rachat de crédit, quel que soit son type, possède des avantages certains, comme :

  • La gestion simplifiée de son budget
  • Un seul prélèvement mensuel et un seul interlocuteur bancaire
  • Une mensualité de crédit adaptée à ses revenus
  • Des conditions de contrat d’emprunt revues à la baisse (taux d’intérêt, assurance emprunteur, durée de remboursement, frais de dossier, etc.)
  • Une trésorerie supplémentaire pour financer un nouveau projet
  • La possibilité d’éviter le surendettement et le fichage aux incidents de paiement


Cependant, un rachat de crédits hypothécaire engendre des frais dont il faudra tenir compte, afin de les intégrer dans l’étude de la faisabilité de son projet, pour être sûr de sa rentabilité.

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email